La prévention santé en entreprise

Le nombre des offres de prévention santé en entreprise s’accroît sur le marché, témoins des nouveaux enjeux qui émergent en la matière. Pourtant, les sociétés semblent encore peu investir dans ces programmes.

Les complémentaires santé multiplient les offres de prévention santé

En 2015, les complémentaires santé ont multiplié leurs offres concernant la prévention santé en entreprise. Toutes proposent un programme adapté aux sociétés composé de formations, d’ateliers ou encore d’interventions de professionnels. Ces programmes sont édifiés en fonction des besoins de l'entreprise afin d‘améliorer le bien-être des salariés mais aussi de respecter les obligations légales.

L’absentéisme en entreprise, le burn out, la dépression… sont souvent les symptômes d’un dysfonctionnement quelconque dans l’entreprise, et ont un impact important sur la performance de celle-ci. Selon une étude de 2015 de l'institut Alma Consulting Group l’absentéisme aurait coûté 60 milliards d’euros de coûts directs (maintien du salaire, remplacement…) et indirects (cotisations dédiées aux accidents…) aux sociétés.

L’investissement dans les programmes de prévention reste faible

Malgré la prise de conscience des entreprises il semblerait que ces dernières soient encore frileuses, en France du moins, à investir dans ce genre de programmes. C'est pourtant une pratique courante aux USA où les sociétés consacrent environ 2% de leur budget assurance santé à la prévention.

Selon Philippe Dabat, directeur général délégué chez AG2R « si une corrélation entre amélioration de l’état de santé général des salariés et diminution des coûts d’assurance santé peut être facilement « intuitée », elle n’a encore jamais été démontrée au niveau des complémentaires santé ».

Le détail des offres


Malakoff Médéric

Avec son offre « entreprise territoire de santé » Malakoff Médéric propose par exemple quatre programmes différents :

  1. Le première apporte une aide afin d'identifier les obligations légales à respecter en matière de santé/sécurité
  2. Le deuxième une aide pour la réduction de l'absentéisme
  3. Un troisième programme plus général permet de choisir des garanties, des outils et des programmes de prévention personnalisés
  4. Un quatrième est destiné à l’identification de solutions d’écoute, de conseil de d’orientation en cas de coups durs pour les salariés

Apicil

Apicil a, de son côté, expérimenté le programme Apicil Ambition Santé qui « aide vos salariés à adopter de saines habitudes de vie, et favorise l'optimisation de la performance sociale de votre entreprise ».


Harmonie Mutuelle

Harmonie Mutuelle a également lancé une campagne « la santé gagne l’entreprise » axée sur la santé globale des salariés, un programme censé s’adapter à l’entreprise et aux besoins de ses salariés. Cette fois trois niveaux de services sont proposés :

  1. Les « zooms prévention » comprenant des guides, des affiches et des quiz pour mener une campagne d’information
  2. Les « rendez-vous prévention » composés d’ateliers et de formations composés d’exercices pratiques et théoriques
  3. L’ « accompagnement prévention », entièrement personnalité : Harmonie Mutuelle réalise un diagnostic puis propose un plan d’action

D’autres encore comme Axa, AG2R ou encore la MGEN ont mis en place des programmes de prévention santé en entreprise.

Les enjeux de la prévention

Cette multiplication des offres s’explique par l’émergence de plusieurs enjeux intrinsèquement liés, parmi lesquels la recherche de profits et de compétitivité. En effet, l’ANI, l’Accord National Interprofessionnel qui instaure la mutuelle d’entreprise obligatoire, précise que les organismes de complémentaires doivent respecter un « degré élevé de solidarité » pour être recommandés dans le cadre d’un accord de branche. Cela signifie que 2% des cotisations au moins doivent être consacrées au financement de prestations contributives, dont la prévention santé. Or, d’ici fin 2016 l’ANI devrait représenter 56% du marché de la complémentaire santé : cette condition pousse donc les complémentaires à proposer des offres attractives en prévention santé.

Un autre enjeu se distingue, celui de la transition épidémiologique : la mortalité baisse, l’hygiène et l’alimentation s’améliorent et les causes de décès changent. Les maladies infectieuses laissent peu à peu la place aux maladies chroniques, dégénératives, et aux accidents. Or, la prévention santé joue un rôle très important pour lutter contre ces maladies car la modification des comportements (alimentation, pratique sportive…) permet en partie de s’en prévenir.